Changer le monde commence par analyser comment nous dépensons notre argent, depuis nos achats quotidiens jusqu’aux fonds de pension à long terme. Aujourd’hui, dans Be Your Change, nous explorons le terme d’ “impact investing. Il revêt un sens différent pour chacun. L’idée de base est de s’assurer que l’argent que nous investissons ait un impact positif sur le monde. 

Rosa Lee Harden : Le défi, pour nous, est de répandre l’idée, auprès du grand public, d’un investissement alternatif.  

Juliette Roy: Nous écoutons Rosa Lee Harden, référence dans le mouvement de l’impact social et co-fondatrice de “Social Capital Markets” ou “SOCAP”. Il s’agit d’un réseau étendu d’investisseurs et d’entrepreneurs qui souhaitent que l’argent participe au bénéfice de tous.  

Rosa Lee Harden : Nous devons commencer à investir d’une façon respectueuse de la planète et de ses habitants. J’espère que ce mouvement ira dans cette direction.

C’est “Be Your Change”, le podcast qui crée un monde dans lequel nous souhaitons vivre. Je suis Juliette Roy.

“Be Your Change” traite des décisions que nous pouvons prendre chaque jour, à différents niveaux, dans nos existences et en fonction de notre temps disponible, pour créer un changement positif. 

Chaque choix que nous faisons importe. Les résultats s’additionnent. Modifier la façon dont nous dépensons notre argent, en consommant moins et mieux, les cercles auxquels nous appartenons, les histoires que nous écoutons…Chaque action est importante, et les actions mineures peuvent avoir un gros impact social sur le monde. 

J’ai parlé avec Rosa Lee Harden, notre invitée du jour de “Be Your Change”, à la dixième conférence annuelle d’impact investing “SOCAP”, à San Francisco. L’événement comptait des milliers d’investisseurs, d’entrepreneurs et de business leaders du monde entier qui souhaitaient découvrir ce mouvement émergent.

Bonjour Rosa, bienvenue dans notre émission. 

Investir de Manière Responsable

Rosa Lee Harden- Je suis heureuse d’être là, merci de m’avoir invitée. 

Juliette Roy – Merci d’avoir pris le temps de venir nous parler, malgré votre agenda fort rempli. Pouvez-vous expliquer ce qu’est l’ “impact investing” à certains de nos auditeurs qui ne comprendraient pas ce concept. 

Rosa Lee Harden – Bien sûr. L’investissement à impact social, c’est prendre votre portefeuille d’investissement et, au lieu de simplement songer à la quantité d’argent que vous en retirez, c’est penser à ce à quoi votre argent va contribuer, à la façon dont il se comportera dans le monde. Vous pouvez investir dans l’entreprise qui vous donnera le meilleur retour sur investissement sans réaliser qu’elle ne partage pas vos valeurs. Une usine de munitions, une entreprise qui fabrique des produits en recourant à l’esclavage ou un projet impliquant des procédures auxquelles vous seriez farouchement opposés. Il s’agit de ces décisions-là. Je veux encore gagner de l’argent grâce à mon portefeuille d’investissement, mais à la condition d’utiliser des stratégies dans lesquelles l’argent investi ira dans des projets que j’approuverai et aura un impact qui changera le monde pour de bon. Cette pratique existe depuis dix/quinze ans. On en parle de plus en plus. Ce concept influence la façon dont les gens investissent rapidement. Les gens comprennent, à présent, que leur argent peut faire la différence. 

Juliette Roy: Rosa Lee nous confie que de plus en plus de personnes souhaitent investir leur argent dans l’intérêt du bien-être sociétal. Il y a dix ans, Rosa et son mari ont lancé une société d’investissement tournée vers les entrepreneurs sociaux. Elle a commencé à attirer des individus qui désiraient débattre et s’éduquer sur l’investissement social. Ils ont alors décidé de les réunir lors d’une conférence, SOCAP. 

Rosa Lee Harden: Ce rassemblement a évolué, ces dix dernières années.  Une conférence attirant deux à trois cents individus est devenue un évènement rassemblant maintenant trois milles personnes.  

L’investissement à impact sociétal a commencé à devenir attractif dans les années ‘60, durant la Guerre du Vietnam. Les étudiants ont demandé aux universités de ne plus investir leurs fonds de dotation dans les entreprise de défense … Certains disent que l’idée d’investir de façon socialement responsable date d’il y deux cents ans, quand John Wesley, le fondateur du mouvement méthodiste, dit à ses adeptes/disciples/paroissiens de ne pas réaliser de profit au détriment de leurs voisins et entourage. D’autres estiment que cette idée remonte même plus loin dans le temps, à l’époque biblique… Rosa Lee nous dit qu’aujourd’hui, le défi est de toucher une audience plus importante.

Rosa Lee Harden- Nous sommes dans cet espace où les individus qui sont de vrais convaincus/croyants, comprenant l’investissement à impact sociétal et une entreprise respectueuse de la société, réalisent que SOCAP existe. Ces personnes se déplacent en masse pour assister à la conférence. C’est un domaine plutôt ésotérique. Le défi pour nous est de faire passer le message, auprès du grand public, qu’il existe une façon différente d’investir, et que si l’on veut en savoir plus, participer à la conférence SOCAP est l’idéal. 

L’Impact investing n’est pas encore un courant dominant mais il évolue dans la bonne direction. Je pense que c’est en partie car les inégalités n’ont jamais été si importantes. Un nouveau rapport d’Oxfam montre que le fossé d’inégalités s’est tellement agrandi que les plus privilégiés au monde possède 82% de la richesse. Les gens veulent du changement. Une étude récente montre que 79% des “millenials” veulent investir en vue d’avoir un impact sociétal et financier… Les managers de sociétés d’investissement traditionnelles en prennent note. Merrill Lynch offre maintenant des produits d’investissement à impact sociétal et des conseils dans ce sens. Goldman Sachs a récemment acquis une firme d’investissement à impact sociétal. Rosa Lee nous dit que la croissance est bonne mais le défi est de combiner une croissance rapide et une pureté de la philosophie de l’impact investing. 

Rosa Lee Harden:  Il ne faut pas perdre la bataille contre ceux qui utilisent le “greenwashing” , c’est -à-dire quand les gens disent qu’ils font de belles choses juste pour vendre leurs produits alors qu’il ne sont ni durables ni respectueux de l’environnement. Ce que nous espérons faire est de vraiment construire avec intégrité plutôt que simplement essayer de faire du profit sur le dos de ce mouvement.  

Le basculement vers un investissement massif dans des nouveaux modèles d’entreprises est prévu pour 2020

Les gens engrangent des bénéfices. Une étude démontre que $15 millions ont été versés dans les investissements à impact sociétal en 2015. Le VC (Venture Capitalist) , Sir Ronald Cohen prédit que le point de basculement du mouvement aura lieu en 2020 lorsque l’impact global des capitaux devrait atteindre $300 milliards. 

Rosa Lee HardenMon point de vue personnel est que, si nous n’atteignons pas ce point de basculement rapidement, nous perdrons la bataille et nous mettrons notre planète en danger. Nous devons commencer à investir de façon à la protéger elle, pour qu’elle protège ses habitants. Je suis pleine d’espoir. Ce mouvement aura beaucoup d’impact sur ce point, en sensibilisant le grand public, en déplaçant le curseur, en faisant en sorte que ce point de basculement aura lieu lorsqu’il ne sera plus normal d’investir dans des placements que nous ne comprendrons pas. Nous devons convaincre d’être prudent dans notre façon d’investir en nous souciant de notre planète

Une façon d’investir est de déposer son argent à la banque. Plus de trois douzaines de banques, comme Wells Fargo, Bank of America and CitiBank, soutiennent et financent le pipeline d’accès au Dakota. Des activistes climatiques et l’EPA, l’Agence de protection de l’environnement américaine, nous prédisent que le pipeline accroîtra les gaz à effet de serre, mettra en danger la faune et affectera les sources d’eau des tribus amérindiennes locales. En 2017, Seattle est devenue la première ville à couper ses liens avec Wells Fargo en signe de protestation. 

00:04:12 Juliette Roy –  Que pensez-vous qu’il doit se passer à présent? 

Rosa Lee Harden- Je ne sais pas ce que je recommanderais spécifiquement. Mon rôle dans ce mouvement est de continuer à m’impliquer dans cette conférence et d’autres événements plus humbles. Mon rôle est d’éduquer les individus à ne pas de livrer son fonds de pension à des inconnus en leur demandant de simplement faire fructifier leur capital. Chacun possède différentes options pour son capital. Qu’il s’agisse de $30,000 dans un certificat de dépôt, d’investir dans un “credit union” qui soutient sa communauté ou de millions de dollars, si vous êtes une personne prometteuse/de valeur nette élevée (a high net worth), vous collaboreriez avec une personne qui vous garantirait un retour sur investissement, pas seulement en dollars, mais également humainement, par exemple dans le secteur de l’éducation.  

Juliette Roy 00:06:47- Que recommanderiez-vous à nos auditeurs qui ne se considèreraient pas comme des investisseurs parce qu’ils ne pensent pas avoir $50,000 dollars à investir?

Rosa Lee Harden [00:07:12] Il ne s’agit pas seulement d’investissement. Cela peut être $100 que vous mettez dans un “credit union”. Cette démarche questionne les agissement de votre banque. Appréciez-vous ses valeurs? Recherchez une “credit union” ou une banque locale plus modeste qui soutient votre communauté locale. Réfléchissez à vos valeurs et trouvez une institution bancaire dans laquelle votre salaire peut passer quelques jours puis dépenser-le et n’ayez plus d’argent à investir mais au moins votre argent sera mêlé avec celui d’autres personnes qui partagent vos valeurs.

Rosa Lee Harden: “Ce que vous faites de votre argent est aussi important que ce que vous faites de vos investissements. Peut-être avez-vous commencé à regarder plus prudemment les emballages alimentaires pour voir si les produits étaient cultivés de manière écologique, localement et avec respect pour l’environnement? Vous faites peut-être attention à vos options vestimentaires et à ce qu’au moins quelques pièces proviennent d’une usine qui ne recourt pas à l’esclavage. Je suis une fan de ces produits mais mon ]iPhone et mon iPad sont composés de minerais et pour cette raison ces produits sont nuisibles à l’environnement. Les conditions de travail pour les produire ne sont pas idéales non plus…[8:27]

Juliette Roy: Un fournisseur d’Apple en Chine a pollué une rivière si sévèrement en 2013 que son eau est devenue laiteuse. Un rapport de Greenpeace a démontré que, l’année précédente, la compagnie a aussi eu une politique médiocre en matière de recyclage. Apple a depuis promis de développer et de renforcer son programme de recyclage. C’est un premier grand pas. Mais je pense que la clé est de fabriquer des produits qui n’ont pas d’impact négatif sur l’environnement. 

Rosa Lee Harden: Je ne dis pas que tu dois tout vérifier mais peut-être trouver une seule cause dans ta vie, pour laquelle te battre, en devenant un consommateur averti. 

Juliette Roy- C’est génial car c’est exactement l’idée de ce podcast. J’adore que vous me disiez cela. Une de mes dernières questions car je sais que tu dois nous quitter…Tu es dans les tranchées chaque jour, actrice de changement dans le monde, créant un monde meilleur pour les générations futures…Quelles sont les tendances les plus excitantes que tu observes dans ta communauté qui te donnent de l’espoir pour l’avenir? 

Rosa Lee Harden- Cela va vous paraître comme aller en sens inverse mais je pense que le plus excitant pour moi est de voir à quel point la situation est catastrophique pour l’instant. [[00:10:18]] Ce que nous observons dans le gouvernement  de ce pays aujourd’hui est une propension à la guerre, sans aucun respect pour les personnes de couleur qui se battent chaque jour pour leurs vies. Ils ne peuvent même pas obtenir l’honneur de s’agenouiller durant l’hymne national sans être rappelé à l’ordre. Les complexes de prisons industrielles sont en train de s’élargir… Des vies sont bafouées…Il est tellement évident que nous devons agir différemment.  C’est excitant pour moi alors que c’est une époque dramatique. Je suis pleine d’espoir que l’homme ne sera plus capable d’ignorer cette réalité encore longtemps et de détourner le regard en se disant: “ Je vis ma vie avec des oeillères”.

Vous ne pouvez pas vivre votre vie dans une société qui est si ouvertement irrespectueuse de l’humanité.

Un des principes auxquels je tiens dans ma vie est le respect de la dignité humaine.

J’ai l’espoir que cela deviendra un mantra dans ce pays. Nous ne laisserons pas ce gouvernement continuer dans cette direction.  Nous allons insister pour que cela change et cela me donne de l’espoir. 

Juliette Roy [00:12:03]  Merci beaucoup pour ton temps et merci pour cette conférence fantastique. J’espère que vous toucherez deux fois plus de personnes l’an prochain et que la conférence ne fera que grandir.

Rosa Lee Harden: Peut-être pas doubler car nous ne pouvons accepter qu’une capacité de 10% supérieure. Merci quand même. 3000 personnes. Beaucoup d’invités à dîner!  Super. Merci beaucoup. Merci.

Juliette Roy: Socap était de loin l’une des meilleures conférences ou je sois allée en 2017. La communauté d’investisseurs et d’entrepreneurs sociaux est bienveillante et les thèmes couverts allaient de réchauffement climatique à l’énergie solaire en passant par l’égalité raciale et les économies de quartiers. Comme Rosa Lee Harden l’a mentionné, il y avait de la nourriture…de loin la meilleure nourriture que j’aie eue en conférence, locale et organique. A la fin de la conférence, il y avait des food trucks et des groupes musicaux qui jouaient à l’extérieur. C’était un peu comme un mini SXSW (South by South West)…Les gens sont d’habitude intimidé par les investisseurs. Le cliché de l’homme blanc privilégié qui travaille en finance. Mais Socap montre un visage plus diversifié des investisseurs. Il y avait des panels d’entrepreneurs au féminin, d’amérindiens et autres. Beaucoup de femmes présentées à la conférence travaillent dans des entreprises importantes ou gèrent leur propre fonds d’investissement. J’ai rencontré des gens du monde entier. C’était chouette. J’ai senti que je faisais partie d’une communauté. Les gens étaient gentils, aidants et inspirants.

Juliette Roy “Rappelez-vous que la meilleure chose que nous puissions faire comme consommateur est de nous éduquer sur  ou nous notre argent est dépensé. Connaître notre banque, ses valeurs. Réfléchir à deux fois avant d’acheter un produit. Perpétuons-nous un mauvais système? Soutenons-nous des entreprises qui ont une mission d’impact sociétal? Si vous pensiez a investir, soyez certains que vous comprenez ce qui est fait de votre argent et l’impact que votre investissement a sur le monde.La facon dont nous depensons notre argent est une forme d’activisme et cela peut être un chemin direct vers une société plus égalitaire”

Vous écoutez Be Your Change, le podcast qui crée un monde dans lequel vous souhaitez vivre. Notre invitée du jour était Rosa Lee Harden, une référence dans le mouvement de l’investissement à impact sociétal et cofondatrice de Social Capital Markets

Dans notre prochain épisode, nous analyserons de plus près une entreprise qui a fait sienne la notion d’investissement à impact sociétal. Elle est appelée “Angels of Impact”. 

Laina Greene Ma mère était la fille d’un riziculteur. Elle a étudié la physique et puis a gravi les échelons. Elle a enseigné dans une des meilleures écoles de Singapour. Je suis bien placée pour savoir que les opportunités existent pour sortir de la pauvreté. Je sentais que j’avais un devoir de rembourser ma dette en aidant d’autres. D’où l’idée d’”Angels of impact”. Nous ne soutenons pas seulement des entreprises sociales détenues par des femmes, nous soutenons ceux qui contribuent à diminuer la pauvreté. C’est ainsi que nous avons débuté. [00:19:26]

Nous parlons avec Laina Raveendran Greene, sa co-fondatrice. Elle nous explique comment un groupe basé à Singapour investit dans des produits fabriqués par des femmes vivant dans la pauvreté.

Notre ingénieur pour cet épisode est Peju Makun.
Notre auteur et producteur est Shuka Kalantari
Je suis votre journaliste et productrice exécutive, Juliette Roy.

Nous aimerions que vous rejoigniez notre mouvement. Likez nous sur facebook.com/beyourchange.  Inscrivez-vous sur notre bulletin d’informations sur beyourchange.co  et passez-vous le mot concernant notre podcast auprès de vos amis.  

C’était “Be Your Change” et je suis Juliette Roy. Je vous remercie de m’avoir écoutée. 

Traduction réalisée par Auriane Matthieu

Please follow and like us:
error
error

Enjoy this blog? Please spread the word :)